AccueilGuides et conseils › Comment choisir une dalle caoutchouc amortissante ?

Comment choisir une dalle caoutchouc amortissante ?

Publié le 23/12/2020  •  Perrine Louette
Commentaires du postPosez votre question

aire de jeu sol amortissant

ACHETER VOS DALLES AMORTISSANTES POUR EXTERIEUR

Les aires de jeux pour enfants se doivent d'être des espaces sécurisés. Pour cela, il est recommandé d'utiliser des sols adaptés, amortissants en cas de chute. Auparavant on utilisait simplement des gravillons, des copeaux de bois ou encore du sable.
Pour éviter les accidents et limiter le nombres de blessures, on préconise maintenant des sols réalisés dans des matières caoutchouc.

Pour choisir une dalle amortissante il faut aussi tenir compte de plusieurs critères : pose intérieure ? pose en extérieur ? hauteur de chute ?

Les dalles amortissantes pour l'extérieur

  • Dalles pour aires de jeux

Les aires de jeux sont des espaces appréciés des enfants.
Pour éviter au maximum les accidents et les blessures lors d'éventuelles chutes, il est préférable d'installer des sols amortissants adaptés. Chaque balançoire, portique, toboggan doit disposer d'un sol souple amortissant pour renforcer la sécurité.

Les revêtements en caoutchouc doivent répondre aux normes en vigueur : ils doivent disposer de certificats d'essais et être conformes à la Norme Européenne EN 1177: 1998 et à la modification A1: 2003.

Les dalles en caoutchouc utilisées pour la réalisation d'aires de jeux sont en granulat de caoutchouc recyclé. Elles absorbent les impacts de chute. Leur revêtement est micro-poreux, drainant et antidérapant.
Elles existent en plusieurs coloris, le coloris vert étant plus sensible aux UV que le coloris rouge.

Pour la finition de l'aire de jeux, on peut avoir recours à des angles amortissants, des bordures biaisées ou encore des bordures droites souples.
Cela permet de définir l'espace de jeu et de visualiser l'aire ainsi que les zones sécurisées pour les enfants.

aire de jeux avec surface caoutchouc

  • Dalles pour aires de sport (parcours santé et musculation)

Tout comme les aires de jeux pour enfants, pour les aires de sport mise à disposition dans les parcs, les centres de vacance... il est préférable d'opter pour un sol amortissant absorbant les chocs.
Pour les personnes pratiquant une activité physique sur un équipement de musculation ou parcours de santé, il faut prendre en compte l'impact des sauts, des rebonds ou encore pour le confort en position statique.

aire de sport avec sol amortissant

Les épaisseurs en fonction de la hauteur de chute

La hauteur critique de chute HIC (Head Injury Criteria) appelée aussi hauteur de chute libre représente la limite supérieure de toutes les hauteurs de chute libre pour lesquells la surface permet d'obtenir un niveau acceptable d'atténuation de l'impact.

La norme NF EN 1177 indique les matériaux des revêtements de sol sous les jeux en fonction de la hauteur de chute possible depuis le point le plus élevé de la structure de jeu jusqu'au sol.
Il est recommandé de placer un sol amortissant de minimum 150 cm autour d'un jeu et de 200 cm devant les glissières des toboggans.

Il existe ainsi de nombreuses épaisseurs de dalles à adapter en fonction du critère HIC de l'espace de jeu. Plus le sol à la réception est épais, plus les chocs de hauteur importantes seront absorbés.

tableau des épaisseurs/ HIC

Comment poser les dalles amortissantes antichoc ?

Avant de poser des dalles amortissantes, il faut prendre en compte plusieurs points :

  • Le support doit être dur, stable et homogène (sans variation de niveau) comme une dalle béton (épaisseur entre 10 et 12 cm) ou du bitume.

  • Le support doit être parfaitement propre et sec (sans trace d'huile, de graisse...)
  • Ne surtout pas poser les dalles si elles sont humides, si le support est humide : la colle ne vas pas bien adhérer et les dalles finiront par remonter.

  • Le support sur lequel est posé les dalles doit être réalisé depuis au moins 4 semaines et isolé de l'humidité

  • L'ajout d'un film géotextile pour recouvrir le support, si jamais on souhaite retirer les dalles.

  • L'évacuation des eaux de pluie : la dalle amortissante étant perméable, il faut prendre en compte la réalisation d'une pente vers l'extérieur d'environ 1 à 2 cm par mètre pour éviter les flaques d'eau.

  • L'environnement ne doit pas être constitué d'éléments pouvant être néfastes pour les dalles, comme du sable ou des gravillons.
    La surface amortissante sera plus vite usée et abimée.

  • L'exposition de la surface : il faut éviter que les dalles soient installées à l'ombre.
  • La pose des dalles anti-choc doit être réalisée dans des conditions climatiques idéales : un temps sec, sans humidité, et une température idéale comprise entre 10° C et 25 °C.

    • Mise en oeuvre du sol amortissant

    Pour la mise en oeuvre, les dalles doivent être posées les unes contre les autres, sans laisser de joint ou de jour et en respectant l'alignement.
    En aucun cas il ne faut laisser des espaces entre les dalles.

    A noter : Si des découpes doivent être réalisées (notamment autour des jeux pour enfants), il est possible de les faire avec une scie sauteuse ou une lame de scie à métaux.
    • Collage des dalles de sécurité amortissantes

    Pour coller les dalles amortissantes on utilise deux types de colles : la colle liquide et la colle pâteuse.

  • La colle liquide : elle sert à coller les bords droits des dalles amortissantes.
    On pose la colle pas à pas, au droit des joints pour ainsi rendre solidaire les bords des dalles entre-eux.
    Les dalles doivent être collées les unes contre les autres, sans laisser d'espace entre elles.
  • La colle pâteuse : elle est utilisée pour coller au sol les bordures. A l'aide d'une spatule crantée, il faut encoller le support, et ne pas laisser d'espaces entre les dalles.
  • Pour la pose des dalles en extérieur notamment, il existe deux techniques :

  • La pose encaissée : il faut décaisser la zone de l'épaisseur de la dalle béton + de l'épaisseur de la dalle amortissante.
    Le sol amortissant sera ainsi au même niveau que le reste du sol alentour.
  • Il existe deux types de pose encaissée :

    pose encaissée des dalles amortissantes

    Ce type de pose est conseillé pour les dalles d'épaisseur de 80 mm et 100 mm.

    pose encaissée deuxième technique

  • La pose directe : si le décaissement n'est pas possible et que le sol béton est déjà présent, il faut vérifier que l'évacuation des eaux de pluie est possible et il faudra ajouter des bordures biaisées ou bordures de finition sur la dalle.
  • pose directe dalles amortissantes extérieure

    Ces produits peuvent vous intéresser
    Ces articles peuvent vous intéresser
    Posez votre question

    Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre recherche ? Vous souhaitez plus d'informations ou faire un commentaire sur cet article ? N'hésitez-pas, notre équipe est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

    Nom *
    Prénom *
    E-mail *
    Votre question *
       * Information obligatoire
    Vos données personnelles sont destinées uniquement à la société Virages pour la prise en compte de votre demande. Selon la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression de vos données en nous écrivant à info@virages.com.