AccueilGuides et conseils › Les techniques de prémarquage

Les techniques de prémarquage

Publié le 15/09/2021  •  Charles Ternois

Le prémarquage est une opération qui consiste à tracer sur le sol des filets de peinture ou à base de craie, permanents ou temporaires, qui serviront ensuite de guidage pour le traçage de nouvelles lignes sur les routes et les parkings. En fonction des travaux de marquage au sol à réaliser, on choisira soit une solution simple et manuelle ou un dispositif embarqué dans un véhicule.

COMMANDEZ VOS ÉQUIPEMENTS DE PRÉMARQUAGE

Le prémarquage au cordeau

Le prémarquage au cordeau est utilisé pour tracer des filets rectilignes provisoires à la craie.
Les cordeaux sont équipés en général de fils en coton de 30 à 50 mètres de long imprégnés d'une fine poudre blanche, généralement de la craie broyée.
Cette technique est principalement recommandée pour le prémarquage des places de parkings. Le traçage des lignes doit intervenir dans la foulée car le filet ne résiste pas à la pluie.

Le prémarquage à la corde

Cette technique de prémarquage est encore à ce jour l'une des plus utilisée.
Elle consiste à tendre une corde sur le sol et à suivre ensuite cette corde avec un bidon spécialement adapté à cette application pour déposer un filet de peinture. Cette technique est souvent utilisée sur les routes pour le prémarquage des lignes de rive et des lignes axiales.

La corde peut être manipulée facilement pour obtenir des lignes droites, des lignes courbes ou des formes plus complexes. Il est ainsi possible de réaliser des lignes de prémarquage dans les virages.
L'utilisation de la peinture permet d'appliquer un filet de prémarquage durable dans le temps. La campagne de marquage au sol pourra être réalisée ultérieurement si nécessaire sans avoir le risque que le filet soit effacé entre temps.

Cette technique nécessite souvent la présence d'au moins deux opérateurs. Sur les axes à fort trafic, il est nécessaire de baliser correctement son chantier pour assurer la protection des applicateurs.

Le prémarquage de points

Le prémarquage de points se fait en général avec des aérosols de peinture. Ce type de prémarque peut être réalisé de deux façons :

  • Avec un chariot manuel équipé d'un modulateur électronique qui permettra de tracer des points de peinture à intervalle régulier. Ces repères permettront ensuite de positionner rapidement des équipements routiers ou des marquages préfabriqués (plots routiers, barrettes sonores, modules route étroite...). Ces repères visuels sont également utilisés pour le traçage des lignes discontinues dans le cas où l'appareil de traçage ne dispose pas d'un modulateur pour les pointillés.

  • Avec un robot de prémarquage équipé d'un GPS qui permettra de tracer des lignes pointillées automatiquement sur la chaussée en toute autonomie. Ces robots sophistiqués sont plutôt utilisés sur les gands axes routiers où les voies sont clairement définies et cartographiées. Ces points de peinture rapprochés formeront dans ce cas une ligne de guidage pour le marquage au sol des lignes de rive et des lignes axiales.

Le prémarquage routier par véhicule

Pour le prémarquage routier, il est nécessaire d'utiliser un équipement performant. Les dispositifs de prémarquage embarqués sont généralement utilisés sur des véhicules utilitaires. L'opérateur peut travailler en toute sécurité avec un rendement important.

Le guidage se fait en général avec des caméras haute définition et un écran de contrôle pour l'opérateur ou plus simplement avec des lasers de pointage haute visibilité. Le circuit peinture comporte une ou deux cuves sous pression, un compresseur et un ou deux bras de report équipés d'un pistolet. Le véhicule applique sur la route un filet de peinture permanente ou temporaire pour prémarquer les lignes de rive et les lignes axiales.

Prémarquage par véhicule

Choix de la peinture : pour la réalisation des filets de peinture de prémarquage, on utilise en général des peintures routières solvantées ou à base aqueuse de couleur blanche. Il est possible d'utiliser également des peintures de prémarquage temporaires avec une durée de vie courte pour les chantiers où le filet de prémarquage doit s'estomper rapidement.

Le prémarquage de la ligne de rive

Pour un prémarquage le long de la chaussée dans le but de tracer une ligne de rive, on peut utiliser deux méthodes :

1. Un passage pour tracer un filet de peinture en se guidant sur le bord de la chaussée. En rase campagne, les limites de la chaussée ne sont pas toujours bien visibles (présence de terre, herbes, trous...). La prise de repère se fait en général à plusieurs mètres devant le véhicule.

2. Un passage pour tracer un filet de peinture en se guidant sur l'axe de la chaussée dans le cas où la ligne axiale est déjà présente, en reportant la largeur de voie souhaitée.

Prémarquage de la ligne de rive

Le prémarquage de la ligne axiale - La méthode des 3 filets

Pour un prémarquage au centre de la route dans le but de réaliser ensuite le marquage d'une ligne axiale, la méthode la plus souvent utilisée consiste à tracer 3 filets de peinture.

1. Un premier passage est effectué pour tracer un filet de peinture en se guidant sur le bord de la chaussée. La prise de cote se fait entre le bord et le centre de la route en retirant quelques centimètres. Ce marquage est réalisé avec une peinture temporaire.

2. Un second passage est effectué de l'autre côté pour tracer un deuxième filet de peinture, à distance égale au premier filet en se guidant sur le bord opposé de la chaussée. Ce marquage est réalisé avec une peinture temporaire.

3. Un troisième passage est effectué pour tracer un filet de peinture en se guidant au milieu des deux marques précédemment tracées. Ce marquage est généralement réalisé avec une peinture permanente.

Les deux premiers filets s'effaceront rapidement dans le temps. Le filet central principal restera plus longtemps et pourra être utilisé comme ligne de guidage pour une campagne de marquage.

Prémarquage de la ligne axiale

Questions fréquentes sur le prémarquage

Quel type de peinture à utiliser avec le kit bidon de prémarquage ?

On utilise en général de la peinture blanche routière solvantée ou à base aqueuse, permanente ou temporaire. La peinture peut être copieusement diluée pour avoir un produit fluide.

Le prémarquage vidéo peut-il être effectué par un seul opérateur ?

Oui, c'est tout l'avantage de ce dispositif. C'est le conducteur du véhicule qui à l'aide d'un écran de contrôle se guide et gère le circuit de diffusion de la peinture.
Ces produits peuvent vous intéresser
Ces articles peuvent vous intéresser