Accueil blog AccueilNormes et réglementations › Bande de guidage PMR : normes et réglementation

Bande de guidage PMR : normes et réglementation

Date du post 14/12/2017
Auteur du post Posté par C. Ternois
Commentaires du post Laisser un commentaire

Les personnes aveugles ou malvoyantes (PAM) ont besoin de repères et d'information de localisation pour se diriger seules et trouver leurs destinations. La réglementation pour l'accessibilité impose l'aménagement de cheminements permettant à toute personne, avec un handicap temporaire ou permanent, de se déplacer facilement dans les lieux publics.

Bande de guidage PMR

Les bandes de guidage tactiles au sol font partie des solutions à mettre en œuvre pour l'accessibilité des établissements recevant du public (ERP) aux personnes aveugles ou malvoyantes.

Commandez vos bandes de guidage

La norme NF P 98-352 pour les bandes d'aide à l'orientation BAO

La réglementation sur l'accessibilité fait référence à la norme NF P 98-352 pour prescrire les caractéristiques des produits, les essais et les règles d'implantation des dispositifs de guidage au sol pour éveiller la vigilance des personnes aveugles ou malvoyantes.

Comment savoir si l'implantation des bandes est nécessaire ?

Pour implanter une bande d'aide à l'orientation, un diagnostic de l'environnement est nécessaire pour déterminer si l'utilisation de ce dispositif est utile ou pas.

La bande de guidage au sol doit permettre :

  • de guider sur un cheminement continu avec ou sans changement de direction les usagers d'un point A à un point B,
  • de trouver le point de départ d'un itinéraire.

  • Les espaces réputés complexes pour les personnes à mobilité réduite sont :

  • les places et les parvis,
  • les trottoirs très larges,
  • les espaces très fréquentés,
  • les arrivées vers des obstacles (passages piétons, portes...),
  • les arrêts de transport en commun,
  • les établissements recevant du public.
  • Pour l'accessibilité des personnes à mobilité réduite et en complément des bandes podoctactiles, les bandes de guidage sont utilisées pour annoncer un danger ou un obstacle : arrivée vers un escalier, arrivée vers une porte, arrivée vers un passage piétons...

    Le contraste visuel

    Un contraste important de clarté entre le module de guidage et le sol est exigé. La bande de guidage doit être le plus visible possible par les malvoyants.

    Le contraste acceptable doit être au moins de 70%. Il existe des règles de calcul pour le déterminer. Mais pour faire simple, il faut prévoir un dispositif de guidage plutôt clair sur un sol foncé et un dispositif plutôt foncé sur un sol clair. Par exemple : des bandes blanches, jaunes ou beiges sur un sol en bitume, des bandes noires ou grises foncées sur un revêtement de couleur crème.

    Bandes de guidage jaunes

    La détection tactile

    Le dispositif de guidage doit avoir un relief ou une granulométrie différente du sol dans le but d'être perceptible au toucher d'une canne ou des pieds.

    La dimension des bandes

    Pour assurer la continuité du dispositif de guidage, la norme impose une longueur minimum de bande de :

  • 30 cm à l'intérieur des ERP de catégories 3 à 5,
  • 40 cm dans tous les autres cas.

  • Les nervures sont placées dans le sens du déplacement.
    Figure (A) : sur semelle, 3 ou 4 nervures mesurant 30 x 5 mm espacées de 30 mm.
    Figure (B) : sur semelle, 4 nervures mesurant 20 x 3 mm espacées de 40 mm.
    Figure (C) : sur le sol, 3 ou 4 nervures mesurant 30 x 5 mm espacées de 30 mm.
    Figure (D) : sur le sol, 4 nervures mesurant 20 x 3 mm espacées de 40 mm.

    Les bandes des figures (B) et (D) peuvent être utilisées uniquement dans les ERP de catégories 3 à 5.

    Dimensions des bandes BAO

    Plusieurs types de modules de guidage

    Pour réaliser des cheminements au sol, il existe plusieurs types de bandes d'aide à l'orientation :

  • les bandes de guidage préfabriquées avec nervures en résine méthacrylate pour une pose à l'extérieur, en polyuréthane ou en caoutchouc pour l'intérieur, à coller ou adhésives,
  • les bandes de guidage préfabriquées thermocollantes avec nervures pour l'extérieur, à chauffer avec un chalumeau,
  • les bandes de guidage rugueuses à réaliser en résine et granulats de marbre ou en enduit à froid pour l'extérieur,
  • les bandes de guidage en aluminium ou en inox, à visser ou à sceller au sol, pour l'intérieur ou l'extérieur,
  • les bandes de guidage en béton avec nervures ou cannelures gravées dans la masse, à encastrer, pour l'intérieur ou l'extérieur.
  • Bandes de guidage BAO

    L'implantation des bandes de guidage

    Le dispositif est composé d'une bande de 4 nervures ou de deux bandes de 3 nervures.

  • Avec 1 bande : la personne va chercher à suivre la nervure latérale avec sa canne et ne fera plus de balayage pour détecter les obstacles. Le dispositif de guidage sera alors composé d'une bande de 4 nervures.

  • Avec 2 bandes : l'écartement est tel que le balayage de la canne permettra de détecter les bandes de chaque côté du déplacement. Le dispositif de guidage sera alors composé de deux bandes de 3 nervures. Ce dispositif est recommandé lorsque le trafic piéton est important (gare, métro, aéroport...).
  • Comment classer les établissements recevant du public ERP ?

    Catégorie 1 : peut recevoir plus de 1500 personnes.
    Catégorie 2 : peut recevoir de 701 à 1500 personnes.
    Catégorie 3 : peut recevoir de 301 et 700 personnes.
    Catégorie 4 : peut recevoir jusqu'à 300 personnes.
    Catégorie 5 : en fonction des seuils d'assujettissement.

    Implantation pour l'intérieur des ERP de catégories 1 et 2, l'extérieur des ERP, les IOP (Installation Ouverte au Public), les espaces publics et la voirie

    Pour l'écoulement des eaux, un espace de 3 cm maxi est recommandé entre chaque module espacé d'un mètre au minimum.

  • Avec 1 bande 4 nervures
  • Bandes de guidage 4 nervures

  • Avec 2 bandes 3 nervures
  • Bandes de guidage 3 nervures

    Implantation pour l'intérieur des ERP de catégories 3 à 5

    Pour l'écoulement des eaux, 3 espaces de 1 cm maxi sont recommandés pour une longueur de bande d'un mètre au minimum.

  • Avec 1 bande 4 nervures
  • Bandes de guidage 4 nervures

  • Avec 2 bandes 3 nervures
  • Bandes de guidage 3 nervures

    Changement de direction

    En cas de changement d'orientation, une implantation selon la figure (A) permet d'assurer la continuité du dispositif de façon optimale. Dans le cas où les bandes ne peuvent pas être découpées, une implantation selon la figure (B) est acceptée.

  • Avec 1 bande 4 nervures
  • Bandes de guidage 4 nervures

  • Avec 2 bandes 3 nervures
  • Bandes de guidage 3 nervures

    Choix d'itinéraire



  • Avec 1 bande 4 nervures
  • Un espace vide de 70 cm est à prévoir de part et d'autre du dispositif de guidage.

    Bandes de guidage 4 nervures

  • Avec 2 bandes 3 nervures
  • Un espace vide de 90 cm est à prévoir de part et d'autre du dispositif de guidage.
    Il faut également s'assurer d'avoir au moins 10 cm d'écart entre chaque dispositif double bande.

    Bandes de guidage 3 nervures

    Point d'arrivée

    Un vide de 70 cm est nécessaire avant le point d'arrivée pour permettre à la personne de s'arrêter après avoir détecté la fin du dispositif de guidage.

    Bandes de guidage point d'arrivée

    Catégorie du post Normes et réglementations
    Partager   Twitter  Facebook  Google+  Linkedin  Email
    Laisser un commentaire
    Nom*
    Prénom*
    E-mail* (non publié sur le site)
    Commentaire*
       * Information obligatoire
    Bas  Notre boutique
    Boutique Virages