AccueilGuides et conseils › Comment stocker les produits chimiques ?

Comment stocker les produits chimiques ?

Publié le 21/09/2020  •  Perrine Louette
Commentaires du post Laisser un commentaire

entrepôt de stockage chimique

De nombreuses entreprises sont amenées à stocker des produits chimiques et potentiellement dangereux dans leurs entrepôts. Pour réaliser un stockage dans de bonnes conditions, il est important que les lieux de stockage soient adaptés à recevoir ce type de produits.

Commandez vos bacs de rétention pour produits chimiques

Quels sont les risques ?

Si le stockage des produits dangereux n'est pas correctement réalisé cela peut entrainer :

  • Des risques d'incendie et d'explosion.
  • Des risques de brûlures, de blessures : en cas de contact, renversement d'un produit...
  • Des risques d'intoxication : inhalation des vapeurs, des gaz...
  • Des risques de pollution environnementale : déversement accidentel dans l'eau et la nature, recyclage des emballages et déchets chimiques...
A noter :
Les risques peuvent être amplifiés en cas de température ambiante inappropriée aux conditions de stockage, si les produits ne sont pas rangés correctement (sans étiquette, avec des produits incompatibles...), si la durée de stockage est excessivement longue.

Quelles sont les règles de stockage ?

Des principes essentiels pour le bon stockage des produits chimiques sont à connaitre :

  • L'accès au stock de produits chimiques doit être limité aux personnes autorisées et formées.
  • L'état du stock doit être mis à jour très régulièrement.
  • Mettre en place une règle de stockage et destockage stricte.
  • Le stockage des produits chimiques doit toujours être fait en tenant compte des fiches de données de sécurité réglementaire et de l'étiquetage.
  • Les voies d'accès ou issues de secours ne doivent pas être bloquées, et les équipements de secours ne doivent pas être encombrés.
  • Tous les produits jugés inutiles ou étant périmés doivent être éliminés de la zone de stockage.
  • Mettre en place un étiquetage sur chaque support (étagères, racks...).
A noter :
Pour les fiches de données de sécurité (FDS), seule la version la plus récente est à conserver. Si la FDS date de plus de 3 ans, il est recommandé de demander au fournisseur si une mise à jour est disponible.
Le stockage des matières chimiques dangereuses impose de classer chaque catégorie en fonction de 3 critères :
  • Les propriétés du produit.
  • La date à laquelle le produit est entrée dans le lieu de stockage.
  • La fréquence d'utilisation du produit.

Quel type de signalisation dans la zone de stockage ?

Une signalisation efficace des zones de stockage est importante pour réduire le risque d'accident.
Les lieux de stockage de produits chimiques doivent comporter des panneaux d'avertissement à l'entrée ainsi qu'un plan et des indications sur la localisation des différents produits chimiques.
D'autres renseignements comme le récapitulatif de l'étiquetage des produits stockés et les informations sur les incompatibilités entre produits peuvent être indiqués.

nom de l'image

En fonction de la dangerosité des produits, il est également possible d'afficher des panneaux de signalétique et pictogrammes concernant le port d'équipements adaptés (masque, gant, lunette de protection...).

La séparation des produits chimiques incompatibles

De part leus compositions, certains produits chimiques sont incompatibles entre eux. En effet, ils peuvent réagir les uns avec les autres et entraîner des explosions, des incendies, des émissions toxiques, des projections corrosives...

Il est donc essentiel de séparer physiquement ces substances chimiques.

Certains produits chimiques peuvent aussi avoir une réaction en contact avec de l'eau : il est important de les entreposer de façon à éviter tout contact avec une source d'eau, même en cas d'innondation du local. Il est donc important de :

  • Distinguer les produits incompatibles :

    • Séparer physiquement les bases et les acides.
    • Séparer les produits toxiques et les produits inflammables (risque d'incendie en cas de mélange de produits).
    • Tenir compte du rangement des produits si ils ont plusieurs pictogrammes de danger, dans l'ordre : Comburant > Inflammable > Corrosif > Toxique > Nocif > Irritant.

  • Placer des bacs de rétention et des containers (cuve, fût, bac...) par type de produit : en cas de fuite accidentelle, pour éviter le mélange des produits chimiques incompatibles et risquer de provoquer un accident.

A noter :
Les produits chimiques inflammables sont à stocker à part, dans une armoire ventilée ou local dédié ventilé. Il est également préférable de les installer dans une armoire anti-feu reliée à la terre.

Comment lutter contre l'incendie et les dispersions accidentelles ?

Pour écarter tout accident, il est recommandé de prévoir un local isolé, à l'écart des autres bâtiments, notamment lorsqu'il y a une importante quantité de produits chimiques qui serait susceptible de propager un incendie.
Les locaux abritant ces produits dangereux doivent être réalisés dans des matériaux incombustibles et durs, avec un système d'évacuation et de lutte contre les incendies.
L'accès à la zone de stockage doit être facile pour permettre d'évacuer rapidement en cas d'accident.

Pour lutter contre les dispersions accidentelles, un produit absorbant (produits neutralisant, incombustible...) approprié aux produits chimiques doit se trouver dans le local de stockage pour récuperer les éventuelles fuites de produit chimique.
Il est d'ailleurs nécessaire de placer des bacs de rétention pour chaque catégorie de produits stockés.

En fonction des résultats de l'évaluation des risques, un appareil respiratoire isolant peut être disposé à l'extérieur du lieu de stockage et à proximité de l'entrée. Il peut être également judicieux d'installer à proximité une douche de sécurité ainsi qu'une fontaine oculaire de secours en cas d'urgence.

Comment bien ventiler la zone de stockage ?

Pour un stockage conforme, il faut que le local soit ventilé correctement : une ventilation mécanique résistant à la corrosion et assurant un renouvellement d'air de 4 à 6 volumes par heure est nécessaire.
En effet, en cas de dispersion accidentelle d'un liquide, ce débit doit pouvoir augmenté à 20 volumes par heure à l'aide d'une commande extérieure au local.

Il faudra également veiller à ce que la température du local soit adaptée : éviter des températures trop froides (dépôt de gel et de givre dans le local), pour ne pas risquer des ruptures de conditionnement, et à l'inverse une température trop élevée favorisera des surpressions qui entraineront un danger lors de l'ouverture des produits.

cuves produit chimique

Quel type de rayonnage pour les produits chimiques ?

Pour entreposer des produits chimiques dangereux, il est nécessaire d'avoir des rayonnages en matière résistante mécaniquement et chimiquement. Les racks doivent être stables pour empêcher tout basculement.
Les espaces de circulation dans les rayonnages doivent être adaptés au passage de personne mais aussi à la circulation d'équipements de manutention.
Les produits stockés doivent être facilement accessibles, et la visibilité doit être optimale avec un éclairage suffisant (300 lux sont nécessaires) et adapté dans les allées de stockage.

Catégorie du post Guides et conseils
Partager   Twitter  Facebook  Linkedin  Email
Laisser un commentaire
Nom *
Prénom *
E-mail * (non publié sur le site)
Commentaire *
   * Information obligatoire
Vos données personnelles sont destinées uniquement à la société Virages pour la prise en compte de votre demande. Selon la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression de vos données en nous écrivant à info@virages.com.
Ces produits peuvent vous intéresser
Ces articles peuvent vous intéresser