Accueil
Marquage au sol
Produit de marquage au sol
Peinture routière

Peinture routière

4 produits
Découvrez notre gamme de peintures routières à base de solvant ou à base eau pour des marquages de très grande qualité. Nos peintures blanches à séchage rapide sont certifiées NF. Ces peintures sont utilisées pour les travaux de marquage urbain et marquage routier. L'application de ces peintures peut s'effectuer sur tous types de surfaces : bitume, asphalte, béton, enrobé... à l'aide de machines airless, à la brosse ou au rouleau.
Classer par
Afficher 
Affichage mosaique Vue grille
Affichage liste Vue liste
Peinture routière blanche solvantée non nocive
à partir de
27,00 € HT
32,40 € TTC
Peinture routière blanche à l'eau
à partir de
102,00 € HT
122,40 € TTC
Stock partiel
Peinture routière couleur solvantée non nocive
à partir de
33,00 € HT
39,60 € TTC
Stock partiel
Peinture routière couleur à l'eau
à partir de
133,00 € HT
159,60 € TTC
Ces articles peuvent vous intéresser

Les peintures routières permettent de réaliser de nombreux travaux de marquage routier et urbain : passages piétons, lignes de parking, bandes Stop, flèches, sigles, voies de circulation, textes d'information...
Pour le traçage au sol de sigles et de formes complexes, l'utilisation de pochoirs de signalisation est conseillée, pour éviter d'utiliser un adhésif de masquage.

Quelles sont les normes pour les peintures routières ?

Tout produit de marquage routier appliqué sur le territoire français doit être marqué NF, certifié par l'ASCQUER. La certification NF est le résultat d'un essai conventionnel qui permet de comparer les produits entre eux sur 4 critères de performances : la visibilité de jour, la visibilité de nuit, la durabilité (résistance au trafic) et l'adhérence. Ces informations sont clairement identifiées sur la fiche de certification de la peinture. La certification concerne les peintures blanches et jaunes.

Quelles sont les couleurs autorisées pour les peintures routières ?

Le blanc est la couleur dominante dans le marquage routier. L'utilisation des couleurs est très réglementée et permet de mettre en valeur des zones importantes : pistes cyclables, stationnement réglementé, marquage temporaire...

  • Le jaune pour les marques interdisant l'arrêt ou le stationnement, les lignes zigzag indiquant les arrêts d'autobus et le marquage temporaire.
  • Le bleu pour les limites de stationnement en zone bleue.
  • Le rouge pour les damiers rouge et blanc matérialisant le début des voies de détresse.
  • Le vert pour l'aménagement des pistes cyclables.
  • Comment appliquer une peinture routière ?

    Les peintures sont prêtes à l'emploi (mono-composante), conditionnées en seaux et faciles à utiliser.
    Elles s'appliquent en couche mince (dosage moyen de 500 à 700 gr/m²) avec l'utilisation d'un matériel de marquage adapté (appareils professionnels de traçage airless) ou avec une brosse ou un rouleau.
    Le séchage est très rapide et s'effectue par évaporation du solvant dans l'air. La durée de séchage est tributaire des conditions atmosphériques.

    Quels sont les types de peintures routières ?

    On distingue trois grandes familles de peinture :

  • Les peintures solvantées à base de solvants aromatiques.
  • Les peintures solvantées à base de solvants aliphatiques (sans toluène, non nocif).
  • Les peintures à l'eau (écologique).
  • Il existe également des peintures à plusieurs composants. Ces peintures offrent une excellente résistance mécanique et permettent d'obtenir une bonne durabilité des marquages.

    0
    Derniers produits consultés
    0
    Comparer les produits
    Haut de page Haut de page